Bio

BRAKA

BIO

BIO 9 DATES            BIO (ENGLISH)          FULL CV (FRENCH)

Braka aka Gaston Braka aka Simon Fayolle
batterie, composition, arrangements, sound design, DJ, performer, tromboniste, vocaliste…

BrakaFriche2Jazzmen dans l’âme et homme à tout faire jusqu’aux orteils, Braka bricole, bidouille, cherche et remue discrètement Musique, Théâtre, Danse, Arts Plastiques, Lutherie sauvage, Pédagogie… depuis bientôt 20 ans. Cet esprit à 360° le pousse très tôt à mélanger les gens, les genres et les disciplines, en solo, duo, quartet ou big band, ici ou partout où cela lui semble possible: scène, rue, parc, arbre, appar-tement, bibliothèque, école, camion-plateau garé en pente ou scène nationale… se délectant de tout défi, n’en refusant aucun, et en provoquant la plupart.

Activiste jazz depuis 1995 – donc encore au lycée – il a sillonné la France avec le Güs Weg Watergang et l’Europe avec la Compagnie de rue La Caravane Jaune (en tant que batteur, tromboniste et comédien)… De 2001 à 2009 il est soliste, luthier et directeur musical (2004-2007) de la compagnie Lutherie Urbaine – direction: Jean-Louis Mechali – qui l’emmène en RDC, Mozambique, Namibie, Swaziland, Afrique du Sud, Yémen… et auprès de qui il fait ses armes en tant qu’arrangeur.
Parallèlement, il compose, arrange et orchestre les musiques de scène et les créations sonores des compagnies BVZK (Théâtre Contemporain, direction: Nora Granovsky – depuis 2001), Anyone Else But You, (Théâtre Contemporain, direction: Bruno Buffoli – depuis 2009), Les Grandes Personnes (Marionnettes, direction: Christophe Evette – depuis 2012).
Toujours sideman et soliste dans diverses formations de jazz et de free-jazz, sa relation privilégiée avec la danse a provoqué des rencontres et des performances impromptues qui jalonnent son parcours et l’amènent a créer en 2012, le spectacle COLLISION/COLLUSION avec Moeketsi Koena et Thomas Fallinower, un trio danse-musique-lumière interrogeant les perceptions du spectateur.
Il participe à plusieurs projets de courts métrages et autres musiques de pub, et son travail de composition, lui a valu, en 2010, une Commande de l’Etat pour la partition de « PARIS/JOBURG… », allouée par le Ministère de la Culture et de la Communication, en 2010, ainsi qu’une commande de Radio France, pour les 50 ans de la Maison de la Radio, en 2013.
Mais il n’a malgré cela, toujours pas réussi à décrocher une seule musique de film… son rêve ultime!
Il fonde l’association (fddf) en 2009, afin de préparer un premier projet de grande ampleur et nécessitant un minimum de production. Il s’improvise donc chargé de prod’, de com’, de diff’, chauffeur… et crée finalement PARIS/JOBURG aller-retour au festival Banlieues Bleues, au printemps 2010. Ce projet en double quartet et sur deux pays est le premier volet d’une trilogie franco-sud-africaine qui continuait avec COLLISION/COLLUSION en 2012 et BIG TIME! en 2012-2013.
Pour rire et calmer le jeu, en 2015, il monte Le Bal des ELPHTS, un bal jazz et tout terrain, avec ses musiciens préférés.
Il a été invité à créer et présenter ses projets dans les festivals: Banlieues Bleues, Africolor, Festival d’Ile de France, Jazz à la Villette, Jazz à Luz, Jazz en Luberon, à L’AJMI, à la Dynamo de Banlieues Bleues… ainsi qu’à tourner en Afrique du Sud et en Angola.
Et son parcours éclectique l’a amené à croiser et partager les routes de Remi Charmasson, Christophe Moniot, Jeanne Added, Lucia Recio, D’ de Caballe, Thierry Madiot, Daniel Malavergne, Phillippe Deschepper, Xavier Charles, Nicolas Stephan, Robin Fincker, Lionel Garcin, Raphaël Imbert, David Lafore, et Marcus Wyatt, Rus Nerwich, Thierry Niang, Moeketsi Koena, Bebson de la Rue…
Etant tombé dans la marmite très petit, il a même pu expérimenter ce qu’avoir « le trac » signifiait en accompagnant Louis Sclavis, François Corneloup ou encore le Cirque Baroque… pendant ses années de formation.

Braka était en résidence à la Dynamo de Banlieues Bleues en 2010 et en résidence d'Implantation au Cap 
à Aulnay-sous-Bois de 2011 à 2013 grâce au soutien du Département de Seine Saint Denis. Il y a mené de 
nombreuses actions pédagogiques dans les écoles et auprès de publics amateurs.
PARIS/JOBURG aller-retour, co-production (fddf) - Banlieues Bleues - Festival Africolor, a reçu le sou-
tien de l'Institut Français d'Afrique du Sud, de Cultures Frances, de la DRAC Ile de France, de l'ADAMI
et de la SPEDIDAM.
Le Quartet ELEPHANTS à bénéficié de l'aide à la production et à la diffusion d'ARCADI en 2011-2013.
Collision/Collusion, co-production (fddf) - Le Cap - Centre de Danse du Galion, à bénéficié du soutient 
de la DRAC Ile de France.
BIG TIME!, co-production (fddf) - Le Cap - Banlieues Bleues, est une manifestation organisée dans le 
cadre des Saisons Afrique du Sud ‐ France 2012 & 2013 mis en oeuvre par l’Institut français avec le 
soutien du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Culture et de la Communication, de la 
Région Ile de France... et du Ministère des Arts et de la Culture et du National Arts Council of South 
Africa...

BIO 9 DATES         BIO (ENGLISH)          FULL CV (FRENCH)

photo: Simon Balleyguier